"Pas le mondre petit géant"? Touristes français dans l'Angleterre de la restauration Stuart: "Not even the tiniest little giant"? French tourists in Restauration England

Research output: Contribution to journalArticlepeer-review

105 Downloads (Pure)

Abstract

La restauration Stuart, moment où la France « découvre » l'Angleterre, voit y arriver la première vague de visiteurs français. Peu connu jusqu'ici, un groupe de voyageurs de plaisance fait son apparition – on suggère la dénomination « touriste ». Leurs textes témoignent de visites régulières, collectives et répétées, avec comme motivation principale le divertissement. Le phénomène se situe dans cette période cruciale pour la thèse de Paul Hazard sur la « crise de la conscience ». La présence d'un nombre important de voyageurs dès 1660 semble contredire la thèse qui affirme que le voyage est alors peu désirable. Mais un véritable changement a lieu, comme Paul Hazard le suggère, vers 1680. Les textes antérieurs partagent sur l'Angleterre une vision quelque peu condescendante, qui peut passer par une représentation féminisée du pays. Après 1680, nos sources évoquent timidement la possibilité de la supériorité de certains mœurs outre-Manche – le modèle absolutiste ne s'impose plus comme la seule façon de vivre
Original languageFrench
Pages (from-to)280-297
Number of pages18
JournalNottingham French Studies
Volume55
Issue number3
DOIs
Publication statusPublished - 01 Dec 2016

Keywords

  • travel
  • tourism
  • Restauration
  • France
  • England

Cite this